Quels métiers faire avec un diplôme Bachelor Contrôle de gestion ?

Contrôle de gestion

Publié le : 29 février 20246 mins de lecture

Le travail du contrôleur de gestion consiste à accompagner les entreprises, plus précisément les dirigeants, dans l’élaboration d’une stratégie de développement efficace pour leur business. Vous aimez les chiffres ? Vous avez une passion pour les analyses comptables ? Un bachelor dans cette spécialité peut vous ouvrir les voies d’une carrière prometteuse.

Les débouchés professionnels d’un bachelor en contrôle de gestion

Le diplôme de bachelor contrôle de gestion est accordé aux étudiants ayant suivi ce cursus académique spécialement conçu pour leur inculquer les règles de direction et de gestion financière. Les diplômés peuvent se faire embaucher par une entreprise ou par un organisme gouvernemental. Voici donc les principaux métiers pour lesquelles vous pouvez postuler :

  • Collaborateur de cabinet d’expertise comptable et d’audit
  • Contrôleur de gestion
  • Responsable financier en entreprise
  • Responsable de contrôle de gestion en entreprise
  • Responsable de mission en cabinet d’expertise comptable

Il convient de rappeler qu’il s’agit là d’un secteur d’activité évolutif profondément impacté par les avancées technologiques et numériques. Les diplômés doivent rester à l’affût des dernières tendances pour développer leur niveau de maîtrise des outils et plateformes digitales mises à leur disposition. Les débouchés professionnels sont aussi diversifiés que nombreux. Cliquez ici pour en savoir plus !

À lire en complément : Les entreprises qui recrutent à Romans : décrocher un emploi chez sfam

Quel est le rôle d’un contrôleur de gestion ?

Les chercheurs d’emploi, issus par exemple d’une école de commerce en alternance, parviennent tout au long de leur cursus d’apprentissage à développer des compétences qui les habitent à leur futur poste. Les missions qui leur sont accordées sont nombreuses, mais elles sont toutes en rapport avec la direction. De manière plus concrète, le contrôleur de gestion doit définir les opérations de gestion et sélectionner les outils appropriés conduisant vers une rentabilité optimale.

En puisant dans les data de l’entreprise, ce professionnel réalise des études prévisionnelles et acquiert un contrôle total sur les résultats de ces prévisions, celles-ci provenant de services comme l’activité commerciale, la production, les stocks, etc.

Ses compétences lui permettent de procéder à un audit exhaustif de la situation de l’entreprise et à réaliser un certain nombre de reportings qui doivent être transmis aux dirigeants. Et pour cause : les indicateurs de gestion sont essentiels pour surveiller les dépenses et optimiser le budget. Grâce aux outils de pilotage mis à sa disposition, le contrôleur de gestion a pour rôle de réaliser un suivi pertinent en tenant compte des objectifs préétablis.

À lire en complément : Les entreprises qui recrutent à Romans : décrocher un emploi chez sfam

Les compétences du contrôleur de gestion

Les compétences techniques sont incontournables pour réussir dans cette profession. On parle ici de la finance, de la fiscalité, de la comptabilité et des droits des sociétés. Par ailleurs, le contrôleur de gestion doit maîtriser les outils qui facilitent et automatisent les processus d’analyse comme les softwares comptables et les tableurs par exemple.

Parmi les qualités essentielles que les recruteurs recherchent, on retrouve aussi la rigueur dans la planification, la capacité d’analyse et le sens de l’organisation. Les compétences sociales et relationnelles permettent de se distinguer dans ce secteur où la demande ne cesse d’augmenter. En d’autres termes, pour décrocher un emploi à la hauteur de vos attentes, vous devez également être en mesure de travailler en groupe, de créer une ambiance de travail stimulante et de vous imposer.

Une formation professionnalisante

La formation, suivies par les étudiants souhaitant décrocher un diplôme de bachelor en contrôle de gestion, est assurée par des professeurs et des professionnels. Les premiers se chargent de l’apprentissage théorique au cours duquel les apprenants développent leurs connaissances techniques. Les seconds transmettent leurs expériences et se focalisent sur les ateliers pratiques. Cette double perspective confère aux étudiants une formation complète qui permet une véritable compréhension de la culture d’entreprise.

Notez que le bachelor stratégie d’entreprise est composé de stages successifs dans les entreprises et que chaque apprenant doit en effectuer un par an. Cependant, certaines écoles proposent des formations avec des conditions plus souples, à savoir la formation en alternance. Cette formule peut être intéressante dans le cadre d’un stage alterné, d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation.

L’alternance est toutefois proposée au cours de la dernière année d’études afin de permettre à tout étudiant de booster ses performances commerciales. C’est l’occasion de mettre ses acquis théoriques en pratique pour comprendre comment développer des compétences opérationnelles. L’alternance est donc la garantie d’une insertion plus facile dans le marché du travail. Très souvent, les étudiants se voient offrir leur premier emploi dans la même entreprise qui les avait accompagnés pendant leur stage de fin d’études. Cette formule profite aussi bien aux employeurs qu’aux futurs employés.


Plan du site