Quel médicament destiné à soulager la douleur et réduire l’inflammation ?

voltaren emulgel

Publié le : 01 avril 20216 mins de lecture

Les petites douleurs et l’inflammation peuvent faire des ravages sur le corps humain. Elles peuvent nuire sur l’état de santé en général. Sur le marché et au sein de différentes pharmacies existent plusieurs médicaments qui peuvent soulager les douleurs et réduire l’inflammation. En effet, le voltarène emulgel demeure l’anti-inflammatoire le plus courant. Il est également efficace pour soulager divers maux. Vous pouvez l’acheter sans la prescription ni l’indication d’un médecin. Toutefois, il peut provoquer des effets indésirables, notamment cardiovasculaires. Pour en savoir plus sur ce médicament, suivez cet article de près.

Qu’est-ce que le voltarène emulgel ?

Le voltaren emulgel est un anti-inflammatoire et un analgésique en vente libre. Cela signifie que vous n’avez pas strictement besoin de l’accord d’un médecin pour pouvoir l’acheter. Ce médicament contient un anti-inflammatoire non stéroïdien connu sous l’abréviation AINS, à savoir le diclofénac diéthylémine. C’est également un remède efficace pour soulager les douleurs. Il se présente sous forme de gel. Pour l’utiliser, vous devez l’appliquer sur la peau. Le traitement doit se faire sur une courte durée pour éviter les effets indésirables de l’AINS. Ce médicament est indiqué en cas de traumatisme bénin de type entorse ou foulure, mais également pour les douleurs associées aux blessures musculaires ou aux blessures articulaires localisées, qu’elles soient aiguës ou récentes. Il est également efficace contre le rhumatisme abarticulaire ou le rhumatisme inflammatoire localisée. Le diclofénac réduit rapidement l’intensité des symptômes grâce à son action locale. Le voltarène emulgel est disponible en quatre différents produits. Vous pouvez vous en procurer dans les pharmacies ou en ligne. Concernant cette seconde option, vous pouvez visiter le site pharmacy-medi-market.be par exemple pour acquérir ce gel. Il est à noter que seuls les adolescents ayant plus de 14 ans et les adultes peuvent l’utiliser.

Comment employer le voltarène emulgel ?

Le gel voltaren est destiné uniquement pour un usage cutané. Si vous ressentez de la douleur dans une partie de votre corps, il constitue votre premier secours. Il permet d’amoindrir la douleur. Pour ce faire, il faut l’appliquer sur la zone concernée toutes les deux heures. Cet intervalle peut être plus espacé en fonction de l’intensité des maux ou de l’inflammation. Pour de meilleurs résultats, misez sur une application dans la matinée ou dans la soirée. Lorsque vous appliquez ce gel, frottez-le sur la partie douloureuse. La quantité à appliquer varie en fonction de la surface à traiter. Pour le savoir, lisez la notice ou le guide d’utilisation. Il faut savoir que le produit peut facilement se conserver. Si les symptômes persistent, vous pouvez étendre son utilisation sur deux semaines, mais il ne faut pas dépasser les trois semaines. Dans ce cas, le recours à un médecin s’avère le plus évident.

Quels sont les effets secondaires du gel voltaren ?

Comme tout autre médicament, le voltaren peut présenter des effets secondaires. Ces derniers ne sont pas trop visibles vu que le médicament n’est pas prévu pour une utilisation ou un traitement de longue durée. D’après les études effectuées, les effets les plus indésirables que provoque le voltarène emulgel se situent notamment au niveau cutané local. Celui qui l’applique peut donc ressentir de la démangeaison en premier lieu. Une sensation de brûlure peut aussi survenir, tout comme une allergie locale sur la zone concernée par l’inflammation et la douleur. La personne peut aussi faire l’objet d’une formation de vésicules. À cet effet, il est primordial de prévenir les patients contre une exposition solaire excessive, susceptible de provoquer une décoloration de la peau ou l’apparition d’éruptions bulleuses. Le voltaren emulgel doit donc être utilisé avec beaucoup de prudence même s’il est vendu librement. Cette vigilance est recommandée notamment chez les patients atteints de maladie inflammatoire intestinale. Il en est de même pour ceux suivant des traitements contre l’ulcère de l’estomac.

Opter pour des antidouleurs et des anti-inflammatoires naturels

Lorsque vous ressentez des douleurs précises ou généralisées, vous pouvez aussi vous tourner vers des solutions naturelles. Il ne faut donc pas toujours utiliser des produits synthétiques. Les anti-inflammatoires naturels se montrent aussi très efficaces par rapport aux médicaments contenant des produits chimiques. On note en premier lieu le curcuma. Il soulage les inflammations et ne provoque aucun effet indésirable. Vous pouvez également opter pour le saule blanc ou l’osier blanc qui est un arbre dioïque visible en Europe. Il fait partie de la lignée des salicacées. Il apaise notamment les douleurs chroniques au niveau des genoux et l’arthrose. Enfin, l’harpagophytum est un anti-inflammatoire d’origine africaine. Il est utilisé contre les douleurs articulaires. Son effet est aussi efficace que l’ibuprofène. Par contre, il présente moins d’effets secondaires que ce remède synthétique. Vous pouvez aussi miser sur un supplément anti-inflammatoire. Vous pouvez pratiquer du sport surtout en hiver, la période où les problèmes articulaires s’aggravent. Favorisez les oméga-3 et optez pour l’acupuncture. Ces méthodes diminueront l’inflammation et les douleurs articulaires.

Plan du site