Les techniques utilisées pour une greffe de cheveux

greffe de cheveux

Publié le : 01 avril 20215 mins de lecture

De nos jours, de plus en plus de particuliers ont recours à la chirurgie esthétique. Il s’agit en fait d’une médecine qui se base sur la restructuration d’une zone distincte du corps. Elle permet donc à un individu de se débarrasser de ses complexes et de se sentir mieux dans sa peau. Il existe d’innombrables types d’interventions possibles à l’heure actuelle, notamment la greffe de cheveux. 

À qui s’adresse la chirurgie capillaire ?

La réalisation de cette intervention s’adresse principalement aux personnes qui souffrent d’alopécie androgénétique ou calvitie. En général, ce phénomène est dû à certains facteurs extérieurs comme le stress. Chez les hommes, elle se présente par le recul progressif de la lisière des cheveux (en haut du front). Au fur et à mesure que la maladie évolue, cette régression se poursuit immédiatement sur tout le sommet du crâne.

Tandis que pour les femmes, les premiers signes se manifestent par une chevelure de plus en plus clairsemée au niveau de la raie de coiffage. Ici, il se peut également que l’anomalie soit provoquée par les chignons plaqués ou les tresses serrées à répétition.

Si vous constatez un de ces phénomènes, ne vous inquiétez pas, car la greffe capillaire reste efficace. Sachez tout de même que l’âge est un critère qui compte beaucoup à l’exécution de ce genre d’intervention. La tranche d’âge idéale pour un individu de sexe masculin est, par exemple, située entre 30 et 40 ans. Cela s’explique par le fait qu’avant cette période, les pertes de cheveux sont souvent instables et occasionnelles. Vous pouvez d’ailleurs vous rendre sur bouhanna.com si vous souhaitez comprendre le fonctionnement de cette opération, et par la suite réaliser la vôtre.

Les techniques utilisées pour la greffe de cheveux

De manière générale, on distingue trois grandes techniques d’implantation capillaire :

  • La FUT (Follicular Unit Transplantation)
  • La FUE (Follicular Unit Extraction)
  • Le DHI

La FUT, aussi appelée « méthode de la bandelette » désigne la transplantation d’unités folliculaires. Pour la réaliser, le chirurgien commence par retirer un morceau de peau au niveau de la chevelure. Ensuite, il divisera celui-ci en des groupements d’unités folliculaires avec un microscope pour enfin les replanter sur la zone cible.

Par contre, la FUE est une technique qui consiste à extraire les follicules pileux sans avoir à utiliser l’incision. Plusieurs formes d’extractions sont envisageables pour cette pratique. Elles peuvent notamment se faire manuellement ou à l’aide d’instruments semi-automatisés ou robotisés. Avec la démarche semi-automatisée, le médecin qui entame la transplantation emploie, par exemple, un foret automatique pour effectuer son travail.

La méthode DHI, quant à elle, est une évolution de la FUE. Ici, la précision des outils, le suivi des implants capillaires et l’implantation ont la particularité d’être exceptionnels. Cela dit, cette dernière permet de reproduire à la perfection la pousse naturelle des cheveux et rend la greffe indétectable.

Comment se déroulent les greffes de cheveux ?

Sachez que les greffes de cheveux se déroulent essentiellement en trois étapes bien définies. Pour commencer, vous devrez passer par un diagnostic préopératoire. Il s’agit d’une inspection visuelle et tactile du cuir chevelu qui consiste à détecter l’origine de la perte capillaire. Dans certains cas, le médecin effectue une analyse de sang. Les résultats obtenus de ce procédé permettront généralement à celui-ci de savoir si votre problème requiert une intervention chirurgicale ou non.

Une fois cela fait, l’opération de prélèvement de la micro-greffe et d’implantation des cheveux peut débuter. Elle se déroule sous anesthésie locale ou générale et dure environ six heures. Le chirurgien ira d’abord repérer l’endroit où il prélèvera les cheveux à implanter en traçant une zone d’extraction et de fixation. La suite de l’intervention dépendra ensuite de la technique qu’il utilisera.

Pour éviter toutes mésaventures, vous devrez suivre quelques recommandations lorsque la chirurgie capillaire sera achevée. Vous devez ensuite :

  • Attendre 48 h avant de vous laver les cheveux avec du shampoing
  • Patienter au moins 8 jours avant de reprendre le travail
  • Ne pas pratiquer de sport durant environ trois semaines

Plan du site