Les règles d’or pour une expérience produit réussie

expérience produit

L’un des meilleurs moyens d’améliorer et de réussir l’expérience client est de fournir à sa cible une bonne expérience produit. En effet, si ce dernier est acceptable, il est évident que l’acheteur n’hésitera pas à vous faire confiance. De ce fait, toute entreprise qui désire satisfaire sa clientèle et améliorer son chiffre d’affaires doit nécessairement la maîtriser. Comment donc élaborer une expérience produit efficace et réussie ?

Utiliser les bons outils de gestion de l’information

La première règle d’or pour réussir l’expérience produit est d’utiliser les bons outils de gestion comme le PIM. Les logiciels vous permettront de gérer les informations concernant vos différents articles, peu importe le secteur d’activité dans lequel vous opérez. À cet effet, vous pouvez recourir au Product Expérience Management ou PXM. Il constitue un ensemble de solutions logicielles qui vous aidera à créer une bonne expérience produit. Cela se fera à travers la diffusion de contenus captivants et susceptibles de provoquer l’intérêt de vos clients et de vos prospects. Le PXM regroupe plusieurs outils ou plusieurs logiciels.

Le Product Information Management (PIM)

Le PIM est une plateforme de gestion qui vous permet de centraliser toutes les informations relatives au produit que vous souhaitez commercialiser. Il vous aide à gérer, à maîtriser et à synchroniser l’ensemble de vos données marketing, logistiques, techniques, etc.

Le Data Asset Management (DAM)

Avec cette solution, vous pourrez facilement gérer tous les contenus numériques et multimédias relatifs à chacun des produits que vous vendez. Elle vous permettra donc de bien contrôler votre image de marque.

Le Master data management (MDM)

Avec la plateforme MDM, vous pourrez vous constituer une base de gestion de données en couvrant plusieurs référentiels tels que :

  • le référentiel produit ;
  • le référentiel fournisseur ;
  • le référentiel client ;
  • le référentiel distributeur.

Ce logiciel vous permet donc de croiser les données de plusieurs systèmes de référence.

Comprendre ses acheteurs

À la base, les acheteurs veulent se procurer un article seulement lorsqu’ils en ressentent véritablement le besoin. Pour améliorer l’expérience produit, il est donc primordial que vous preniez le temps de connaître et d’analyser les envies de vos potentiels clients. Il s’avère alors important de faire une étude de marché et de pouvoir échanger avec le plus d’acheteurs possible. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez utiliser un CRM (Customer Relationship Management). En plus de vous permettre de gérer les données de tous vos consommateurs et de vos prospects, ce type de logiciel vous aidera à créer une relation client durable.

Produire du contenu pertinent

L’information produit constitue le fondement même de l’expérience produit. Elle regroupe l’ensemble des éléments qui permettent à l’acheteur potentiel d’en savoir beaucoup plus sur la marchandise qu’il désire acquérir. Il peut s’agir des mentions légales obligatoires et facultatives telles que la dénomination de vente, la liste des matériaux utilisés pour la fabrication, la quantité nette, la date de consommation, etc. De ce fait, il est important de créer des contenus pertinents et intéressants afin que le client puisse avoir tous les renseignements nécessaires. Ils doivent renfermer des descriptifs complets et honnêtes du produit. S’il arrivait que vous fournissiez de fausses informations sur l’article et que l’acheteur s’en aperçoit à la livraison, cela pourrait impacter sa confiance et porter atteinte à votre relation client.

Pour rendre vos contenus encore plus captivants, vous pouvez également miser sur le visuel en fournissant des images ou des vidéos qui susciteront l’envie de se procurer l’article en question. Par ailleurs, l’information produit doit aussi être à la fois facile d’accès, simple et compréhensible. Elle doit surtout être adaptée au client (notamment en fonction de la langue qu’il parle). Lorsque l’acheteur est satisfait du contenu que vous publiez, cela sera véritablement avantageux pour votre business.

Fixer le bon prix

L’objectif d’une étude de tarification est de vérifier si votre cible est capable de se procurer votre produit au coût que vous avez déterminé. Cette analyse vous permettra alors de connaître le prix que le client est prêt à payer pour obtenir votre article ou votre service. Cependant, le montant devra aussi être fixé en tenant compte du marché. Cet élément est primordial pour la prospérité de votre entreprise. En effet, décider de commercialiser le produit à un prix trop élevé par rapport à la tendance peut entraîner une chute de votre chiffre d’affaires. Les acheteurs préféreront se tourner vers vos concurrents.

Dans le cas où votre tarif serait beaucoup trop bas, le consommateur pourrait aussi penser que votre produit est défectueux ou de très mauvaise qualité. Vous devez donc faire une recherche approfondie des prix pratiqués sur le marché afin de déterminer le montant exact qui vous permettrait de satisfaire la clientèle, tout en atteignant vos objectifs à moyen et à long terme. Pour s’assurer de fixer les meilleurs coûts, certaines entreprises n’hésitent pas à utiliser des logiciels de veille tarifaire. Ils vous aideront non seulement à connaître les prix les plus appropriés, mais aussi à trouver les meilleures stratégies de tarification afin de faire efficacement face à la concurrence.