4 questions à se poser avant de demander le divorce

Publié le : 02 avril 20215 mins de lecture

Le divorce est une décision très sérieuse dans une relation. Avant de décider de divorcer définitivement, il est nécessaire de mener une réflexion approfondie sur les raisons qui vous ont amené à envisager de le faire.

Tout d’abord, comprenez que chaque couple a des désaccords – plus ou moins graves – quel que soit le niveau social ou la durée de la relation. C’est naturel et nécessaire pour que le couple mûrisse avec les différences et pour qu’il apprenne à vivre avec les défauts et les qualités de l’autre.

Si votre mariage a atteint un point critique, avant de chercher un avocat, essayez de répondre sincèrement aux quatre questions ci-dessous. Ils peuvent vous aider à repenser votre décision.

1 – Ai-je fait tout ce qui était en mon pouvoir ?

Faire payer l’autre partie pour les changements ne résoudra pas le problème. Vous devez également avoir fait un effort pour que la relation puisse se rétablir. Souvent, la fin de la relation peut sembler être une alternative attrayante aux problèmes que vous rencontrez au quotidien, mais ce n’est peut-être pas la meilleure façon de résoudre les choses.

Il est possible que la meilleure façon de s’en sortir soit de réévaluer ce qui vous tracasse et, bien que vous ayez déjà fait beaucoup pour votre mariage. Faites un dernier effort pour  maintenir votre mariage en vie en parlant ouvertement avec votre mari des questions pertinentes qui vous préoccupent.

2 – Comment cette décision affecterait-elle mes enfants ?

Lorsque vous envisagez de divorcer, vous devez comprendre que cette décision est très grave et pourrait affecter d’autres personnes que vous. Si vous avez des enfants, réfléchissez à la façon dont ils seront affectés si vous décidez vraiment de vous séparer. Bien que beaucoup disent qu’un divorce pacifique est préférable pour les enfants qu’un mariage difficile, les divorces ne sont presque jamais complètement pacifiques.

Si vous arrivez finalement à la conclusion que la séparation est vraiment la meilleure solution, parlez à vos enfants avec votre mari pour vous assurer qu’ils comprennent les véritables raisons qui vous ont amenée à prendre cette décision. Plus le dialogue est sincère, moins ils risquent d’être traumatisés par le processus.

3 – Le divorce améliorera-t-il ma vie ?

Evaluez votre mariage avec sincérité. Faites une liste des choses qui vous dérangent et, à côté, une liste des bonnes choses que vous vivez ensemble. Confrontez-les et évaluez les résultats : les points négatifs l’emportent-ils sur les points positifs en nombre ou en gravité ? Sinon, il peut être utile d’essayer de surmonter les problèmes de la relation.

Beaucoup de gens se séparent en croyant que cela les rendra plus heureux, mais au fil du temps, ils se rendent compte que le divorce n’a pas résolu tous leurs problèmes, comme ils l’avaient imaginé. Au contraire, il n’a fait qu’en créer de nouveaux problèmes. Pour que cela n’arrive pas, réfléchissez bien avant d’adopter une attitude définitive.

4 – Suis-je prêt à faire face aux conséquences ?

Une séparation a de nombreuses conséquences négatives. Même si c’est vous qui avez demandé le divorce, soyez assuré que ce ne sera pas facile. Certaines choses vous manqueront, vous manquerez et vous voudrez revenir en arrière, et vous devrez vivre avec les difficultés de vivre seul à partir de là.

En outre, il y a la question financière. Seul, il est plus difficile d’organiser ses comptes et de maintenir le même niveau de vie. Bien sûr, personne n’a besoin de rester dans une mauvaise relation pour cette seule raison, mais si vous avez hésité sur l’un des points ci-dessus, il se peut que vous vous soyez donné plus de temps pour réfléchir à la question de savoir si vous voulez vraiment divorcer.

Plan du site