Comment choisir une offre de téléassistance pour personnes âgées ?

téléassistance pour personnes âgées

Résolument indispensable pour la sécurité des personnes âgées, la téléassistance permet de les rassurer tout en réconfortant leurs proches. Cette solution pratique en cas de malaise ou de chute peut fonctionner à l’intérieur ou à l’extérieur du domicile. Selon leurs besoins, les seniors doivent choisir l’offre qui leur convient.

La téléassistance traditionnelle et ses avantages

La téléassistance consiste à installer au domicile d’une personne âgée un boitier connecté à un pendentif ou un bracelet muni d’un bouton et porté par cette dernière. En cas de malaise, de chute ou de sentiment de danger, le senior peut appuyer sur le bouton pour alerter un téléopérateur. Disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, ce dernier procède à un état des lieux avant de contacter les secours et/ou vos proches en cas de besoin. Véritable confident, il peut tromper l’isolement et vous rassurer afin d’éviter la manifestation de troubles psychologiques et la perte progressive des automatismes de la marche suite à une chute.

Le senior et le téléopérateur peuvent communiquer grâce à un boitier, relié à la ligne téléphonique du domicile et doté de haut-parleurs. Ce boitier sert ainsi d’interface entre les deux individus. Il peut être remplacé par une tablette, tandis que le pendentif ou le bracelet peut se substituer à des caméras.

Contribuant au maintien à domicile des personnes âgées qui vivent seules, la téléassistance leur permet de rester autonomes. Elle vise à assurer leur sécurité et rassure également leurs proches qui peuvent être alertés à tout moment en cas de besoin. Les téléopérateurs, chargés de réagir en cas d’alerte, ont suivi une formation appropriée pour rassurer les utilisateurs et prendre les décisions appropriées quelle que soit la situation. Au cas où l’utilisateur ne peut pas répondre à l’appel, le centre de téléassistance fait immédiatement intervenir les secours.

Sur www.tele-assistance-senior.fr/, vous en apprendrez davantage sur la téléalarme et trouverez la solution adaptée à vos attentes.

Les limites de la téléassistance traditionnelle

Bien que le port de pendentif ou de bracelet alarme personne âgée soit pratique pour la sécurité de celle-ci, il existe tout de même des limites à cette solution. En effet, les seniors doivent portés en permanence ces objets connectés. S’ils oublient de les porter et qu’ils chutent, il ne leur sera pas possible de prévenir le centre de téléassistance pour personnes âgées.

En outre, si l’utilisateur est inconscient ou fait un malaise, il ne pourra pas déclencher l’alarme. Pour que l’alerte s’active automatiquement, il doit être équipé d’un bracelet détecteur de chute en complément. Par ailleurs, ce dispositif ne fonctionne que lorsque vous êtes à votre domicile. De ce fait, il ne pourra pas garantir votre sécurité une fois que vous mettez le pied dans votre jardin.

Les différents modes de téléassistance

En fonction de vos attentes et de vos besoins, vous pouvez faire votre choix entre les trois principaux modes de téléassistance mis à votre disposition. Ce sont la téléassistance active, la téléassistance mobile ou la téléassistance classique à domicile. La téléassistance active consiste à l’installation de capteurs de mouvements dans les différentes pièces de votre maison. En cas de chute lourde, ces capteurs se déclenchent automatiquement.

Avec la téléassistance mobile, le senior peut sortir de son domicile en restant surveillé grâce à la technologie GPS intégrée au bracelet alarme pour personne âgée qu’il porte. Ce mode convient notamment aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer.

Le bip alarme pour personne âgée se déclenche manuellement dans le cas de l’utilisation d’une téléassistance traditionnelle à domicile. Le pendentif ou le bracelet doit être constamment porté par l’utilisateur pour déclencher l’alerte en cas de malaise ou de chute.

Bien choisir son centre de téléassistance

Avant de choisir votre centre de téléassistance, vous devez tenir compte de certains critères. Dressez la liste de vos besoins, puis évaluez l’espace disponible pour le matériel par rapport à votre espace de vie. Renseignez-vous pour savoir si vos proches peuvent intervenir en cas de besoin.

Obtenez également des informations sur le fonctionnement du dispositif. Celui-ci se présente habituellement sous la forme d’un kit contenant un boitier vocal et un déclencheur bracelet. Ce dernier peut être remplacé ou complété par une montre pratique pour les chutes brutales, un médaillon à porter autour du cou ou encore une tirette ou poire d’appel installée au-dessus du lit. En outre, des capteurs reliés à la centrale peuvent être placés à des endroits stratégiques de votre domicile.

Prenez le temps de vous renseigner sur la durée de la période d’engagement auprès du centre de téléassistance choisi. Certains centres vous proposent des périodes d’essai gratuites, tandis que d’autres mettent à votre disposition des offres d’abonnement sans engagement de durée.

Pour accéder facilement à cette solution, informez-vous sur les aides financières pour la téléassistance. Si les offres sont agréées par l’État, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôts recouvrant jusqu’à la moitié des dépenses réalisées dans l’année et générées par le service de téléassistance.