Orthodontie linguale : Toutes les infos à savoir

Orthodontie linguale

Un traitement orthodontique peut être réalisé avec un appareil invisible où les attaches sont posées à l’arrière des dents. C’est l’orthodontie linguale, un traitement qui vous garantit un beau sourire grâce à des attaches cachées derrière les dents.

Qu’est-ce que l’orthodontie linguale ?

 

Une attache linguale procure les mêmes résultats qu’un appareil fixe traditionnel et assure un contrôle parfait des dents tout en étant invisible. En effet, les attaches sont placées sur la face interne des dents. Ce traitement d’orthodontie linguale  se déroule en toute discrétion, ce qui rend les attaches invisibles à l’entourage. Contrairement aux gouttières transparentes et à l’orthodontie classique qui utilisent des attaches externes et visibles, ce type de dispositif ne se voit pas complètement. Pour toute astuce liée à l’entretien dentaire, visitez le site Docteur Blogueur.

À qui s’adresse l’orthodontie linguale ?

 

De nombreux adultes ayant des problèmes d’alignement dentaire ont envie de retrouver un beau sourire. Sauf que ce désir est souvent freiné par la peur de la visibilité de leur appareil dentaire. De par sa discrétion, l’orthodontie linguale est la solution idéale puisque ce type de traitement qui consiste à corriger la malposition des dents n’entrave plus leur vie sociale ou professionnelle.

Il n’y a pas d’âge pour l’orthodontie. Ce type de soin est destiné à toute personne qui a un parodonte en bonne santé : les adolescents, les adultes et les séniors.

De quoi est composé un appareillage lingual ?

 

Sa première différence avec un appareillage classique réside dans le fait que l’appareillage lingual se fait sur-mesure. Le praticien prend des empreintes numériques ou réelles et il vous réalise un setup, une maquette prévisionnelle représentant le résultat final. Réelle ou virtuelle, cette maquette servira de support de l’appareillage. Une fois cela fait, cet appareillage sera ensuite transféré en bouche en suivant une méthode technologique très personnalisée.

De par ses caractères précis et améliorés comparés aux autres traitements orthodontiques, l’orthodontie linguale est
une technique très fiable, rapide et efficace.

Existe-t-il des contre-indications à l’orthodontie linguale ?

 

Il n’y a pas de contre-indication particulière. Ce traitement a les mêmes contre-indications qu’un traitement classique :

         La mise en place d’un appareillage est déconseillée pour les patients qui présentent des caries. Celles-ci doivent être soignées au préalable.

         Les gencives et les os doivent être en bon état. Si le patient a une maladie parodontale active, le fait de placer un appareillage, qu’il soit lingual ou vestibulaire/classique, va accélérer cette maladie.


Le traitement lingual est déconseillé pour les jeunes enfants de 10 à 12 ans. Cela demande un certain entretien, une chose que les enfants ne peuvent pas assurer. En outre, cela représente un coût pour les parents. Par ailleurs, les enfants n’ont pas le souci de visibilité de sorte qu’ils peuvent porter aisément un appareillage classique.

Quel est le prix de traitement lingual ?

 

Le traitement classique présente une différence d’honoraire avec le traitement orthodontie lingual. Un appareillage lingual coûte deux fois plus qu’un appareillage vestibulaire. En effet, les attaches linguales sont fabriquées sur-mesure dans un laboratoire spécialisé. Cela représente un coût de fabrication plus élevé.

En outre, ce traitement est beaucoup plus pénible pour l’orthodontiste. À chaque rendez-vous, il va passer plus de temps avec son patient.

Quelles sont les bonnes manières à adopter après la pose de l’appareil lingual ?

 

Le
fait d’opter pour ce traitement d’orthodontie
lingual demande quelques précautions :

         Le brossage : Étant donné que les bagues ne sont pas visibles, cela demande un effort supplémentaire pour se brosser les dents.

         La façon de manger et les aliments à consommer : Juste après la pose de l’appareil d’alignement, il est préférable de manger des aliments relativement mous. Comme pour l’appareillage externe, il faut éviter de croquer avec les dents de devant. 


La prise de comprimé antidouleur en cas de gêne ou de besoins. 

Au bout de deux à trois semaines, le patient s’habituera à cette routine.