Assurance complémentaire : comment assurer votre portable ?

casse téléphone mobile

Compte tenu du coût actuel des smartphones, la majorité des gens sont très désinvoltes sur la façon dont il faut les traiter. L’on connaît tous quelqu’un qui a perdu ou cassé plusieurs portables de marque et ne s’en est presque jamais remis. A l’heure actuelle, ces appareils sont très importants pour nous au point où beaucoup de personnes sont à la recherche de solutions pour se prémunir du vol ou de la casse de leur portable. En gardant cela à l’esprit, voici quelques astuces pour protéger son smartphone, en contactant par exemple la société française d’assurance.

Assurer son smartphone est moins onéreux que vous ne le pensez

Les détenteurs d’une assurance pour smartphone sont souvent surpris d’apprendre qu’ils doivent payer une franchise lorsqu’ils présentent une demande de règlement. Cependant ce n’est pas parce que vous devez payer une franchise lorsque vous présentez une demande de règlement que l’assurance ne sert à rien. Avec une assurance, vous bénéficierez tout de même d’avantages. Le tarif moyen d’un smartphone non contractuel est d’environ 480 euros. La franchise moyenne est un peu moins élevée, même si l’on tient compte des frais d’assurance mensuels. Vous trouverez plus d’informations auprès de la société française d’assurances (SFAM). De plus, bien qu’investir dans un étui de protection pour smartphone soit un choix judicieux, puisqu’il s’agit du seul élément qui se trouve entre votre mobile et le sol impitoyable, cela n’empêche pas votre appareil de se perdre, d’être volé ou de subir des dégâts irréparables (eau, incendie, etc.). Selon certaines études, en moyenne deux téléphones sont volés, perdus ou endommagés par seconde chaque année. D’où l’importance d’opter pour une assurance qui couvrira votre smartphone en cas de perte, de vol, de dommage accidentel, de dysfonctionnement et pourquoi pas en cas d’usure normale.

Pour être couvert contre le vol à l’arrachée ou les vols suite à une négligence, mieux vaut se tourner vers des formules plus spécifiques : vous pouvez contacter Sfam sur Twitter pour trouver l’assurance qui vous convient le plus. Cliquez sur mobile.twitter.com/SFAM_Assurances pour en savoir plus

Quelles options choisir pour protéger son smartphone de la casse et du vol ?

Nombreux sont ceux qui pensent à tort que parce que le téléphone est livré avec une garantie, ils n’ont pas besoin d’assurance. Il est vrai que la majorité des smartphones d’aujourd’hui sont vendus avec des garanties du fabricant ou même du vendeur, mais la garantie couvre généralement les défauts logiciels et les problèmes mécaniques, mais pas grand-chose d’autre.

L’une des meilleures raisons d’investir dans une assurance affinitaire pour smartphones est qu’elle couvrira ce qu’une garantie peut ne pas couvrir. Une garantie n’est par exemple pas susceptible de prendre en charge les dégradations causées par l’imprudence ou les accidents. Si vous perdez votre mobile ou si on vous le vole, une garantie ne vous aidera pas non plus dans ces cas-là.

Bien sûr, on ne vous demande pas de renoncer à la garantie du fabricant ou du vendeur. Considérez cette garantie comme votre première ligne de défense contre les soucis que vous pouvez rencontrer avec votre smartphone. Votre assurance est là pour vous aider si votre garantie ne peut satisfaire tous vos besoins. Pensez à vous rendre sur le site de La Sfam pour en savoir plus.

Se prémunir du vol de son téléphone

De plus en plus de smartphones sont de véritables bijoux de modernité et peuvent faire des envieux. Parmi les plaintes les plus fréquentes, le vol de smartphones occupe une place de choix et la plupart des utilisateurs ont déjà vécu cette situation. Si vous n’avez pas d’assurance, vous êtes dans l’impossibilité de récupérer vos données ou demander un nouveau téléphone neuf pour remplacer celui qui vous a été volé.

Souscrire à une assurance complémentaire contre le vol permet de vous prémunir et d’être pris en charge très rapidement après le délit dont vous avez été victime. Attention toutefois, la plupart des offres basiques ne proposent une prise en charge que pour les cas de vol caractérisé, autrement dit les vols suite à une menace ou une agression physique.